« Je ne crois pas en mon capital séduction »

« Je ne crois pas en mon capital séduction »

je ne crois pas en mon capital séductionJ’étais entrain d’écrire péniblement un article sur « Comment grandir et se construire avec un parent manipulateur, pervers et narcissique ». J’ai choisi d’écrire cet article parce que je trouve qu’on fait beaucoup référence au MPN dans le couple, dans les relations amoureuses mais moins en tant que parent.

Force est de constater que l’écriture de cet article est complètement coincée ! Allez savoir pourquoi… Donc, ce matin je me suis dit que peut-être il faudrait écrire sur autre chose. Quelque chose de plus tendre, plus optimiste, plus joyeux… Quelque chose qui fait du bien et nous branchera sur des émotions positives et qui ne nous plongera pas vers des émotions plus douloureuses ou confrontantes. Ca ce sera pour plus tard…

Du coup, j’ai eu envie de parler de ce moment où après un passage à vide, la vie recommence à nous envoyer des situations où la séduction reprend son droit, la drague autrement dit, les projections que l’on peut y faire, les peurs bien enfouies qui refont surface, les enjeux, les croyances qu’on ne savait même pas qu’on avait…

Vous êtes-vous déjà retrouvé dans cette situation où vous sentez bien que quelque chose se passe mais que vos peurs vous prennent aux tripes et vous paralysent en faisant de vous une petite chose effrayée, timide et complètement coincée, qui ne remarque peut-être même pas que quelqu’un fait des tentatives de séduction ?

J’ai envie d’écrire cet article en abordant l’un ou l’autre enjeux sous forme de question…

Prenons les choses dans l’ordre…

Si vous êtes du genre « Je ne remarque pas quand quelqu’un s’intéresse à moi », la question à se poser est :

Quelles croyances m’empêchent de croire que je suis « séductible » ?

Hé oui… Si vous ne remarquez même pas les signes, c’est que vous êtes branché sur le canal « Je ne suis pas suffisamment belle, beau, intelligent(e), drôle, séduisant(e), attirant(e) » et que sais-je encore… C’est que vous avez au fond de vous, une ou plusieurs croyances qui vous font penser que rien en vous ne mérite d’être remarqué et que rien en vous ne pourrait donner envie à quelqu’un de vous séduire et de vous aimer.

En étant branché sur ce canal, il est impossible ou en tous cas très difficile de capter les signes qui prouveraient l’inverse ! Et qui vous feraient comprendre que vous êtes tout à fait attirant(e), séduisant(e),… C’est là, en général, que les amis, frères, sœurs, collègues interviennent et vous ouvrent de temps en temps les yeux ! ;o) Faites leur confiance, ils ont un avis bien plus bienveillant sur vous même que vous même et donc remarqueront plus vite si quelqu’un est attiré par vous et fait des tentatives…

Evidemment, il faut IMPERATIVEMENT nettoyer cette croyance ! Alors, prenez une feuille de papier et lister toutes vos qualités, tous les compliments que vous avez déjà eu (même ceux auxquels vous ne croyez pas, surtout ceux-là en fait !!). Prenez votre temps et savourez ce moment ! Il s’agit de reprendre confiance en votre capital séduction. Alors même les plus petits signes, les plus petits compliments sont à noter ! Il vous faudra bien ça pour, petit à petit, reprendre confiance en ce capital que vous avez comme n’importe qui d’autre… La seule différence entre vous et les autres est que vous ne croyez pas (ou plus) en votre capital séduction.

Quand vous commencerez à faire cela, il y à fort à parier que la vie vous enverra de nouvelles situations… Des situations qui serviront à augmenter votre confiance en votre capacité de séduire et d’être séduit(e). Il va falloir les saisir et les accepter si vous voulez renverser ces croyances qui vous paralysent.

Une autre question à se poser est : « Quels sont les enjeux liés au jeu de la séduction ? »

En d’autres termes, qu’est-ce que qui vous fait peur ? Qu’est-ce qui vous paralyse ? Pour trouver la réponse à cette question, je vais vous en poser plusieurs… Prenez le temps de la lire et de ressentir ce que cela provoque en vous… De sentir si ça fait écho. Ne passez à la question suivante qu’après avoir fait cela.

  • Avez-vous peur d’être rejeté(e) une fois que l’autre aura plus d’infos sur vous ?
  • Avez-vous peur de souffrir ?
  • Avez-vous peur de vous planter ?
  • Avez-vous peur de vous lancer dans le jeu et ça devienne plus « sérieux » ?
  • Avez-vous peur de vous laisser aller et que, finalement, ça ne marche pas ? D’être déçu(e) ?
  • Avez-vous peur de vous retrouver dans une situation qui ne vous conviendra pas et de laquelle vous devrez sortir ?
  • Avez-vous peur que ça marche ?
  • Avez-vous peur de vous lancer, de vous attacher et d’être déçu(e) ensuite ?
  • Avez-vous peur de répéter les schémas précédents et donc de souffrir à nouveau ?
  • Pensez-vous ne pas mériter d’être aimé(e) ?

Cette série de questions pourrait-être beaucoup plus longue, mais il faut bien s’arrêter…

Et cela nous amène à une nouvelle question : « Au fond, qu’est ce que je risque ? »

Biensur que jouer au jeu de la séduction c’est aussi risquer que ça n’aboutisse pas, biensur que c’est risquer que ça devienne plus « sérieux », c’est risquer de se tromper, de s’emballer pour rien,…

Mais… C’est aussi risquer que votre cœur batte enfin plus fort, de ressentir ces émotions et ces sentiments quasi oubliés, c’est risquer de vivre, même quelques heures, une vie plus intense où l’on se sent tout simplement vivre. C’est risquer d’aimer… Mais c’est aussi risquer d’être aimé, de construire une vraie relation…

Toutes ces peurs paralysantes ont peut-être servi un jour à vous protéger et elles ont certainement rempli leur mission. Mais si vous ne vous en libérez pas, elles vont continuer à vous paralyser et à bloquer toute possibilité de bonheur et de papillons dans le ventre…

Le meilleur moyen de ne plus avoir peur est d’OSER, de bouger, de vous forcer un peu à sortir de votre zone de confort pour faire et vivre quelque chose de nouveau. Faites des petits pas… Même de 2 mm… Mais faites les !

La question qui clôturera cet article sera donc :

Qu’allez vous faire, aujourd’hui et tous les autres jours, pour OSER, sortir de votre zone de confort et passer au-dessus de vos peurs ? Une petite chose… ?

Ces petits pas pourraient bien changer votre vie et vous redonner confiance en votre capital séduction !

Prochain atelier « Je ne crois pas en mon capital séduction » les 13 décembre 2015, 6 février et 13 février 2016. Plus d’infos ici 

 

Recent Posts
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Start typing and press Enter to search