Et si c’était facile les relations ?

Atelier : 4 obstacles à dépasser pour renouer avec vos relations !

Les relations humaines sont certainement l’un des terrains les plus propices aux déceptions, blessures, à la colère, à la douleur, aux conflits… Elles sont aussi un merveilleux terrain d’apprentissage sur soi…

Qui ne s’est pas retrouvé dans une relation toxique, nocive, douloureuse dans laquelle on se sent privé de liberté et où l’on ne se donne pas le droit d’être soi ?

Il existe 4 questions à se poser pour retrouver cette liberté relationnelle dans laquelle chacun se sent respecté et accueilli.

Les relations, que ce soit en période de conflits ou de « paix », provoquent des émotions en nous qu’il est important de ne pas nier. Ce qui nous amène à la première question à se poser lorsqu’une relation nous empoisonne ou nous pèse :

Qu’est-ce que je ressens ?

Les émotions sont des incroyables indicateurs internes. Elles nous glacent ou nous chauffent. Elles nous font nous sentir heureux ou triste. Les émotions sont notre baromètre interne. Il est essentiel de ne pas faire l’autruche et de s’en servir.

Faire ce travail sur ses émotions est aussi une façon de faire baisser la pression et de se centrer sur soi. Car dans les relations, les choses ne se jouent pas forcément où on le pense… C’est à dire chez les autres. Mais plutôt en nous… Derrière un nœud relationnel se cache une blessure, une peur, une croyance qui nous appartient. C’est le sujet de la deuxième question que je vous invite à vous poser pour apaiser vos relations:

Qu’est ce que cette situation, relation me dit de moi ?

Partez du principe que chaque situation, chaque personne, chaque expérience vous arrive pour vous apprendre quelque chose et qu’elle est forcément le miroir d’une partie de vous même.
La relation qui vous pèse aujourd’hui vous rappelle-t-elle une autre relation ? La personne qui est impliquée dans cette relation avec vous, vous ramène-t-elle au souvenir de quelqu’un d’autre ? Est-il possible que la vie vous offre la possibilité de régler une chose qui ne l’est pas encore ?
Il y a dans cette relation quelque chose qui n’appartient qu’à vous… Rien qu’à vous. Le résultat d’une relation est forcément la somme de deux, ou plusieurs, parties. Rien n’est jamais la faute de l’un OU de l’autre. Il dépend de vous de régler ce qui vous appartient à travers une relation inconfortable. Si vous ne le faites pas, la vie continuera à vous y confronter… C’est le deuxième pas à franchir, obstacle à dépasser : ce n’est pas de la faute des autres. Cela nous appartient d’abord à nous.

Les autres ne sont pas responsables de tout… Et ils ne peuvent pas répondre à nos attentes. C’est ce qui nous amène à la troisième question :

Quelles sont mes attentes, de quoi ai-je besoin ?

De quoi avez-vous besoin pour vous sentir mieux dans la relation ? Que vous manque-t-il ?
Attention, ici encore il ne s’agit pas de reporter vos besoins et attentes sur les autres. Soyez bien attentifs à ce que la satisfaction de vos attentes ne dépende que de vous… C’est l’un des plus grands obstacles aux relations saines : les attentes que l’on a par rapport à l’autre. Le pas à franchir est de se détacher de ses attentes… Et de se demander… :

Que puis-je faire ?

Que puis-je mettre en place pour assainir cette relation ? Au regard de toutes les réponses aux questions précédentes et des réponses obtenues…? Il s’agit d’être honnête avec vous même. De prendre vos responsabilités. C’est le quatrième pas à franchir : prendre vos responsabilités. Et ne pas rejeter sur les autres, la partie de vous-même que vous devez faire évoluer…

Et si je prenais mes responsabilités ?

Retenez que tout commence par soi… Et qu’il faut être prêt à sortir, un peu, de sa zone de confort pour vivre des relations plus saines où vous prenez vos responsabilités et ne rejetez pas sur les autres ce qu’il vous appartient… Si pas aujourd’hui, peut être demain. A votre rythme… Soyez indulgent et bienveillant envers vous-même. Le temps de la douceur dans les relations n’est pas si loin… Si cet article vous a interpellé, c’est déjà un signe que vous avez envie d’évoluer.

Alors… Félicitez-vous ! Et soyez attentif et ouvert aux opportunités que la vie met sur votre route pour évoluer…

Leave a comment

X