Enfants de parents MPN | Comment les reconnaître ?

Quelles sont les principales caractéristiques d’un enfant victime d’un parent manipulateur pervers narcissique ?

 

Grandir avec un parent manipulateur pervers narcissique (MPN) laisse des traces. Les enfants de MPN se construisent, développent des stratégies de survie et s’adaptent face à ce parent dysfonctionnel. Vous avez peut-être dans votre entourage ou parmi les amis de vos enfants un petit garçon ou une petite fille qui éveille en vous des doutes. Cet enfant serait-il victime d’un parent MPN ? Pour en avoir le cœur net, je vous invite à lire cet article. Voici une liste non exhaustive de certaines caractéristiques communes aux enfants de manipulateurs pervers narcissiques que j’ai eu l’occasion de rencontrer.

Reconnaître un enfant victime de manipulation

Il y a quelque temps, je vous révélais les caractéristiques révélatrices d’un parent manipulateur. Aujourd’hui, je voudrais pointer du doigt les caractéristiques principales que j’ai eu l’occasion d’observer chez les enfants résilients qu’il m’a été donné de rencontrer. Je vous rappelle que cette liste est non exhaustive et qu’elle peut évoluer continuellement.

Voici donc les principales caractéristiques d’un enfant de MPN :

  •         Ils sont très attentifs à la cohérence entre les paroles et les actes ;
  •         Ils ne montrent rien de leurs émotions et sentiments ;
  •         Ils se sentent responsables de leurs parents ;
  •         Ils ont les épaules solides et savent souvent gérer beaucoup de choses en même temps ;
  •         Ils ont tendance à culpabiliser ;
  •         Ils sont dans la suradaptation (la suradaptation est une extrême adaptation à une situation, même si celle-ci va à l’encontre de nos valeurs) ;
  •         Ils cherchent l’amour inconditionnel partout ;
  •         Ils pensent qu’ils doivent être parfaits pour se faire aimer ;
  •         Ce sont souvent des enfants parentifiés (la parentification est le processus d’inversion des rôles par lequel un enfant est obligé d’agir en tant que parent de son propre père, de sa propre mère ou de ses frères et sœurs) ;
  •         Ils se sentent souvent redevables ;
  •         Ils doutent souvent d’eux-mêmes ;
  •         Ils encaissent sans broncher ;
  •         Ils sont en état d’hypervigilance et souffre d’anxiété ;
  •         Ils ont peur de décevoir, de ne pas être à la hauteur ;
  •         Ils protègent leurs parents même si ceux-ci leur infligent une souffrance ;
  •         Ils ont une faible estime d’eux-mêmes ;
  •         Ils sont en perte d’identité, ont l’impression de n’être rien ;
  •         Ils ont un grand sentiment de culpabilité ;
  •         Ils ont tendance à la rumination, ils sont pessimistes et négatifs ;
  •         Ils tombent souvent dans la dépendance affective ;
  •         Ils sont très débrouillards ;
  •         Ils sont de vrais garde-fous pour leur parent défaillant.

Il est évident qu’il ne faut pas forcément avoir eu un parent MPN pour agir de telle ou telle manière. C’est l’extrême, le fait que beaucoup de ces caractéristiques se retrouvent chez un individu qui doit éveiller toute votre attention.

Comme je vous le disais plus haut dans la liste, un enfant de parent MPN va toujours tout faire pour protéger ses parents et cacher la situation. Ces enfants font preuve d’une extrême résilience pour faire face à la situation et essayer de trouver un équilibre malgré tout. Il n’est donc pas évident de pouvoir identifier un enfant sous l’emprise de ses parents.

 

Protéger un enfant victime de manipulation

 

Bien évidemment, il ne faut pas agir seul. L’enfant et le parent sain (s’il y en a un) auront besoin d’un soutien psychologique. Il vaut mieux renvoyer ces personnes vers un professionnel, un thérapeute qui n’aura aucun jugement ni empathie émotionnelle.

Dans mon livre intitulé « Survivre aux parents toxiques », vous découvrirez des conseils, des témoignages et des situations concrètes qui ont aidé des victimes et leurs proches à comprendre et à échapper à des parents toxiques.

 

J’aimerais conclure avec une citation de Nouredine Meftah : « L’innocence d’un enfant, c’est qu’il peut être heureux sans forcément avoir de raison ». Oui, les enfants doivent être heureux et innocents ! Alors, si vous pensez pouvoir aider un enfant victime d’un parent MPN, n’hésitez pas à en parler. Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez me contacter par mail à l’adresse [email protected].

Et si, de votre côté, vous avez déjà remarqué d’autres caractéristiques, d’autres signes, qui pourraient faire penser qu’un enfant est en souffrance, n’hésitez pas à les partager en commentaire.

Leave a comment

X